Produits

Perte d'Exploitation

Une assurance incendie indemnise les dommages matériels causés au bâtiment et à son contenu par un péril assuré.  Les conséquences purement financières d’un dommage matériel sont assurées par la police « Perte d’exploitation ».  

 Les revenus d’une institution du secteur de la santé peuvent diminuer notamment par les causes suivantes :

  • Un incendie, une explosion, une tempête, une inondation sont des causes qui peuvent rendre plusieurs chambres / lits inutilisables ;
  • Un petit dommage matériel peut avoir des conséquences graves sur l’exploitation ;
  • Les autorités peuvent décider d’ordonner la fermeture temporaire de l’établissement en cas d’épidémie ou d’intoxication alimentaire.  Une telle décision aura bien entendu un impact important sur les revenus ;
  • De même, les autorités peuvent décider, pour la sécurité des patients / résidents, d’ordonner la fermeture provisoire de l’établissement en raison d’un incendie ou d’une explosion qui se serait produit(e) dans le voisinage.  Les revenus de votre institution se verront à nouveau diminués.

 Exemples :

  • Un petit incendie dans les cuisines : vous devrez faire appel à un traiteur indépendant pour la livraison quotidienne des repas.   Ce service externe engendrera des frais supplémentaires qui seront pris en charge par votre assurance « Perte d’exploitation ».
  • Vous devez évacuer les patients / résidents de l’établissement lors d’un incendie, et les reloger temporairement dans un autre bâtiment où vous continuerez à leur prodiguer des soins.  Ce sont des frais extraordinaires qui seront indemnisés par votre assureur.
  • Une chambre est inutilisable durant un mois à la suite d’un dégât des eaux.  Votre assureur vous versera une indemnité forfaitaire qui correspondra à la perte totale des revenus d’un mois liés à l’hébergement et aux soins.

 Vous pourrez, à la souscription, choisir la durée pendant laquelle l’assureur sera tenu de vous verser l’indemnisation forfaitaire.   Cela peut être de minimum 12 mois jusqu’à maximum 36 mois consécutifs.