Produits

Véhicules

Un asbl active dans le secteur culturel possède souvent un véhicule motorisé pouvant circuler sur la voie publique. Le propriétaire de ce véhicule est légalement obligé de souscrire une assurance Responsabilité Civile.

Cette assurance indemnise le préjudice subi par autrui du fait de l’utilisation du véhicule, tant pour les dégâts matériels que pour les dommages corporels.

En ce qui concerne les lésions corporelles le législateur a décidé d’introduire la notion de responsabilité objective, également appelée responsabilité sans faute.  L’article 29 bis de la loi défini les règles relatives aux usagers faibles qui en bénéficient (passagers d'un véhicule, piétons, cyclistes).

Contrairement au principe général de la responsabilité civile qui oblige la victime à apporter la preuve de son dommage, d’une faute commise, et du lien de causalité entre le fait générateur et le dommage, l’article 29 bis permet aux usagers faibles de la route d’obtenir réparation auprès de l’assureur du véhicule qui lui a causé son dommage, même si son conducteur n’a pas commis la moindre faute.

Le bonus-malus de l'assurance du véhicule n'augmentera que si son conducteur est reconnu responsable de l'accident.

 En fonction de l’usage du véhicule, de sa valeur et de son âge, l’assurance Responsabilité Civile peut être complétée par les garanties suivantes :

  • L’omnium partielle
  • L’omnium complète
  • La Protection juridique
  • L’Assistance

Une Omnium partielle intervient en cas de vol, incendie, bris de glace, force de la nature ou catastrophe naturelle. Dans la majorité des cas aucune franchise ne sera déduite de l’indemnisation.

Si vous souhaitez également la garantie Dégâts matériels vous souscrirez l’assurance Omnium complète.   Cette garantie intervient pour les pertes totales ou partielles.  L’indemnisation sera calculée en fonction de la formule choisie.

CI Assurances examine avec vous quelle est la franchise la mieux appropriée pour chacun de vos véhicules.